femme_allongee_baillementIl y a plusieurs raisons au bâillement dont certaines sont encore inconnues. Une de ces raisons est par contre parfaitement définie : le manque d’oxygène. En effet, lorsque l’on est fatigué, le sang à plus de mal à irriguer le cerveau et à apporter les nutriments et l’oxygène indispensable à son fonctionnement. L'équilibre oxygène/dioxyde de carbone est perturbé (l'oxygène diminue et le dioxyde de carbone augmente). La vigilance est réduite.

   

Le cerveau travaille alors moins, mais il s’en rend compte. Il ordonne ainsi le bâillement afin de recevoir plus d'oxygène. La bouche s’ouvre grande pour absorber plus d’air, le larynx s’agrandit, les cordes vocales s’écartent, le diaphragme se dilate provoquant une importante arrivée d’oxygène dans les poumons. Cet oxygène alimente le cerveau, celui-ci re-fonctionne donc normalement et une sensation de bien-être nous contente.

De même, lorsque l’on bâille, on a tendance à pleurer un peu. Cela est dû à la contraction des sacs lacrymaux, à la base de l’œil, provoqué par la contraction de la mâchoire lors du bâillement.

Certaines maladies (épilepsie) et certains médicaments peuvent provoquer des bâillements excessifs (plus de 4 par minute).

   

Pour aller plus loin : oxygénation du cerveau , anémie ici.